Les avantages du coût de la vie en Espagne

Réputée pour ses températures agréables et sa manière de vivre bien à part, associée aux soirées festives, l'Espagne attire également des visiteurs venus d'Europe du Nord, grâce à son coût de la vie plus abordable. Moins éloignée que le Maghreb et membre de l'Union Européenne, l'Espagne offre des perspectives intéressantes pour les français et les belges, que ce soit dans le cadre de vacances ponctuelles ou bien d'un séjour à plus long terme.

Si vous êtes amené(e) à travailler ou à résider en Espagne, vous trouverez ci-dessous des informations pour la plupart rassurantes, relativement au montant des dépenses courantes que vous devrez effectuer. Comme le niveau de vie en Belgique est pratiquement identique à celui de la France, la comparaison France/Espagne vous donnera une idée assez précise de ce qui vous attend.

L'alimentation, un atout majeur

Acheter de quoi se nourrir fait partie des dépenses où le prix en Espagne est le plus avantageux par rapport à la France. En effet, de nombreux rapports estiment que l'alimentation vous reviendra en moyenne 30 % moins cher que dans l'Hexagone.

Un récent article publié sur ou-et-quand.net établit un comparatif édifiant autour des produits de consommation les plus courants, au sujet des prix en supermarché. À titre d'exemple, le kilo de pommes de terre, de viande de poulet et de tomates coûtent respectivement 1, 5.9 et 1.5 euros en Espagne, contre 1.45, 9.79 et 2.3 euros en France, soit approximativement -0.36% pour ces trois produits phares. Les fruits et légumes sont généralement les biens de consommation les moins chers, surtout en ce qui concerne les oranges (-41%).

Ces écarts sont à peu près les mêmes au restaurant : un petit déjeuner vous reviendra à 10 euros, contre 12 en France, un dîner 3 plats sera environ 30 % moins cher, et la bière locale s'achète à moitié prix, à environ 2.5 euros par demi-litre (5 en France). Toujours selon ou-et-quand.net, les dépenses en restaurant sont inférieurs de 27% en Espagne, ce qui vous incitera à vous autoriser davantage de sorties !

L'immobilier en Espagne, crise ou reprise ?

Si vous êtes désireux(se) d'investir dans l'immobilier en Espagne ou d'y acheter une maison pour y prendre votre retraite, vous avez peut-être quelques craintes vis-à-vis de la situation en cours dans le secteur.

En effet, la Crise des Subprimes, à la fin des années 2000, a profondément bouleversé le secteur de l'immobilier espagnol, et plus largement, l'économie nationale. Les prix se sont véritablement effondrés à partir de 2009, et aujourd'hui encore, l'achat d'une maison vous coûtera moins qu'il y a dix ans (1600 euros le mètre carré en 2019, contre 1960 en 2009, soit presque - 20%). Ce qui constitue une bonne nouvelle pour tous les français et belges qui souhaitent s'établir en Espagne, en résidence secondaire, ou qui envisagent sérieusement d'y déménager.

Depuis quelques années, les loyers et le prix moyen de l'immobilier ont commencé à remonter, signe d'une sortie de crise durable. Du côté des dépenses liées à l'habitat, vous serez plutôt gagnant(e), avec un prix de l'électricité et de l'eau de 15% inférieur en Espagne (116 euros mensuels contre 137 en France), et des loyers en studio plus abordables. Ici, la différence est moins flagrante, mais en banlieue, un studio se loue à 13% de moins (495 euros par mois). Le site ou-et-quand.net estime qu'habiter en Espagne est 15% plus économique qu'en France.

Si vous souhaitez pleinement vous installer et vivre en Espagne, vous devrez vous diriger vers des agences et cabinets d'avocats spécialisés, francophones, qui au-delà de leurs services de conseil, sauront gérer les nombreux dossiers et procédures préalables à votre expatriation.

 

Des prix toujours favorables, vraiment ?

Il est également important d'évoquer les désavantages de la vie en Espagne, qui n'apporteront qu'une petite touche négative à l'ensemble du propos. En effet, sur plusieurs points, les tarifs espagnols peuvent être plus élevés que ceux ayant cours en France.

C'est le cas des communications ; la France bénéficiant du meilleur réseau téléphonique d'Europe selon de nombreux observateurs, il est de ce fait inévitable d'avoir à payer plus dès lors que l'on s'expatrie. En Espagne, un abonnement ADSL coûte 52% de plus, et globalement, les tarifs du câble seront plus élevés. Si le prix de l'essence est similaire d'un côté comme de l'autre des Pyrénées, la location d'une voiture est plus rentable en France (19 euros/jour, contre 26 de moyenne de Espagne).

Ces rares points négatifs sont toutefois vite rattrapés par des dépenses courantes nettement moindres, notamment dans le domaine vestimentaire. Par exemple, un jean ou une robe d'été s'achèteront à 20% de moins en Espagne, et chaque habit permet pour un français d'économiser 5 à 15 euros par article. Les loisirs ne sont pas en reste : le prix d'un billet de cinéma s'élève à 8 euros la place (10 euros en France). En outre, la location pour une heure d'un court de tennis sera en moyenne 24% moins chère qu'en France.

 

Des disparités géographiques notables

Le niveau moyen du coût de la vie en Espagne dissimule des différences majeures entre les régions, notamment au niveau des prix immobilier.

Un rapide comparatif entre les grandes villes démontrent un coût des loyers bien plus élevé à Madrid et Barcelone (environ 750 euros mensuels en appartement 1 chambre), qu'à Valence ou Malaga par exemple (500 euros pour la même offre, selon Sirelo.fr). Le gigantisme de la capitale nationale et de l'agglomération catalane provoque bien souvent une flambée des dépenses, particulièrement visible dans le domaine de l'immobilier, bien que ces deux cités majeures du territoire espagnol restent largement plus accessibles que Paris, où les loyers atteignent une moyenne de 1065 euros mensuels en septembre 2019.

Pour moins de 1000 euros par mois à Séville, et 600 euros à Grenade, vous pouvez dénicher un appartement avec 3 chambres. L'Espagne, avec ses 1600 euros le mètre carré pour l'achat d'une maison, est pratiquement deux fois et demi plus rentable qu'un investissement de même type réalisé à Lyon ou à Bordeaux (environ 3700 euros/m²).

 

Comme nous venons de le voir, vivre en Espagne offre des avantages certains d'un point de vue français ou belge. Le coût de la vie y est globalement inférieur de 16%, tandis que les salaires sont en moyenne 20% plus élevés en France. Cet important différentiel renforce donc le pouvoir d'achat d'un français résidant en Espagne. Cette augmentation du pouvoir d'achat est plus remarquable encore pour un(e) belge au niveau du prix des tickets de transport, ce qui sera un plus appréciable si vous souhaitez vous installer dans une grande ville.

Des experts de l’immobilier à votre service
Notre force : prise en charge de votre projet de A à Z, rapidité d’exécution et connaissance du terrain.
Compréhension
Afin de garantir le succès de notre mission, nous vous écoutons et comprenons votre démarche pour cibler vos attentes.
Recherche
Nous effectuons une recherche approfondie sur le marché pour que vous ne passiez pas à côté d’une belle opportunité immobilière.
Présélection
Une sélection rigoureuse est effectuée  sur la base de vos critères pour vous assurer un achat en toute tranquillité et conforme à vos souhaits.
alt
Négociation
Nous vous accompagnons jusqu’à la remise des clefs en mettant tout en oeuvre pour vous obtenir la meilleure négociation commerciale.